• La DPJ ne veut pas aider quand le besoin est réel

     

    Une mère désespérée face au comportement de son fils
     
    29/07/2011
     
    MONTRÉAL – Tentative de noyer une fillette à l'âge de 7 ans, vols de voitures, multiples problèmes de comportement. Voilà le portrait d'un délinquant âgé de seulement 15 ans.
    Dépassée par les événements et ne sachant plus comment aider son fils, la mère de cet adolescent arrêté par les forces de l’ordre mercredi soir au terme d'une dangereuse poursuite policière à Montréal, a joint Claude Poirier, au Vrai négociateur, vendredi matin sur LCN. «Il avait 7 ans et il a tenté de noyer une petite fille dans une piscine. C'est là que j'ai essayé de le placer. C'est là que j'ai vu que mon fils avait de gros problèmes. Et depuis ce temps-là, je me bats avec le système», a raconté la maman.
     
    La mère ajoute qu'elle a demandé de l'aide à plusieurs reprises. «On me dit que ce n'est pas assez grave ce qu'il fait. [...] Sauf qu'il battait tout le monde. Il s'est même battu avec moi dans la maison. J'ai appelé la police et il s'est battu avec l'agent. La police a alors recommandé à la [Direction de la protection de la jeunesse] (DPJ) de le prendre, mais ce n'était pas encore assez grave. La DPJ l'a pris plus tard
     
    Placé en centre jeunesse, l'adolescent fuguait régulièrement d'après sa mère. «À cause de la loi 125, ils ne peuvent pas l'enfermer», a souligné cette mère, inquiète de la santé psychologique de son fils.
     
    Selon elle, son médecin de famille estime que son fils est «borderline». «Seuls des pédopsychiatres peuvent le déclarer "borderline" puisqu'il a 15 ans. Il n'est plus traité, il ne prend plus ses médicaments pour TDAH [trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité.] Et ça peut prendre deux ou trois ans pour avoir des évaluations en pédopsychiatrie.»
     
    La mère craint son fils. «Tout le monde dit que je l'ai abandonné. Je ne suis plus capable de me battre avec lui, il mesure 6 pieds et pèse 180 livres. [...] Mon mari ne dort plus depuis un an, car il a peur de son gars», a raconté la mère.
     
    La femme souhaite que son adolescent soit envoyé en garde fermée. «Je veux qu'il soit soigné, car je suis malheureuse de voir mon fils comme ça. Ça fait des années qu'on lui offre des psychologues et des psychiatres, mais il ne veut pas.»
     
    La mère déplore que son fils ait pris part à une poursuite policière. «Il était avec l'ancien chum de ma fille. [...] Ça aurait pu être très grave.»

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :