• Les parents d'une fillette morte poursuivent la DPJ

     

    Les parents d'une fillette morte poursuivent la DPJ
     
    Première publication 23 août 2001 à 20h35 
    Mise à jour : 23 août 2001 à 21h12
     
    Les parents naturels d'une fillette de trois ans morte des mauvais traitements qui lui ont été infligés dans une famille d'accueil, viennent d'intenter une poursuite de 700 000 $ contre la Direction de la protection de la jeunesse qui avait fait ce placement fatal.
    La poursuite vise également le Procureur général du Québec, ainsi que Line Lafond, 33 ans, la mère de la famille d'accueil qui s'est avouée coupable d'homicide involontaire dans cette affaire.
     
    Roxanne Valiquette et Réjean Mathieu reprochent à la DPJ d'avoir placé leur fille Marie-Jeanne, qui affichait un retard de développement, dans une famille qui n'était pas qualifiée pour en prendre soin, et de ne pas avoir fait de vérifications suffisantes pendant le placement.
     
    Ils reprochent également à l'organisme d'avoir failli dans son évaluation des capacités de Line Lafond, une femme «agressive et violente, capable de tuer un enfant», peut-on lire dans les documents déposés jeudi au palais de justice de Montréal.
     
    Le placement d'urgence de la petite Marie-Jeanne Mathieu avait été ordonné par un juge, le 9 juillet 1998. La DPJ l'a placée chez Line Lafond et son mari, eux-mêmes parents de trois enfants. Pour ce couple, il s'agissait d'une première expérience en tant que famille d'accueil.
     
    http://fr.canoe.ca/archives/lcn/infos/faitsdivers/2001/08/20010823-203558.html

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :