• Plan de compressions budgétaires au Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean

    Plan de compressions budgétaires au Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean
     
    La FSSS consternée d’apprendre la décision du C.A.
     
    LBR.ca - Saguenay, le 14 novembre 2013 – La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) est consternée d’apprendre que le conseil d’administration du Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean s’est entêté à adopter son plan de compressions budgétaires, alors que des discussions politiques sont toujours en cours. Cette décision est d’autant plus choquante que les interventions de la FSSS dans ce dossier se poursuivent et que la Fédération a bon espoir de parvenir à une solution qui ne limitera pas les services aux enfants et à leurs familles de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
     
    Le C.A. du Centre jeunesse a décidé hier, lors d’une séance spéciale, d’adopter son plan de compressions budgétaires, faisant ainsi fi des discussions en cours avec le ministre responsable de la région, Monsieur Stéphane Bédard. Cette décision met en péril notamment deux services importants, soit l’unité la Parenthèse au Centre de réadaptation St-Georges et le Foyer de groupe à Roberval, lesquels donnent des services à des enfants âgés entre 6 et 13 ans parmi les plus vulnérables de notre région. « Pendant que nous sommes au front pour discuter avec le bureau du ministre, et tenter de trouver une solution, tout ce que le C.A. trouve à faire est de s’entêter avec sa décision de couper des services spécialisés pour atteindre l’équilibre budgétaire. Il faut absolument mettre la question des services aux enfants et à leurs familles en priorité et trouver une solution», explique Nancy Poulin, présidente du syndicat du Centre jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
     
    Rappelons que la FSSS et le syndicat du Centre jeunesse sont intervenus maintes fois dans ce dossier, notamment lors du C.A. du Centre jeunesse du 6 novembre dernier et lors du C.A. de l’Agence de la santé et des services sociaux le 7 novembre. À ces deux occasions, nombre de travailleuses et travailleurs sont venus expliquer les impacts des compressions budgétaires sur les services. « Malgré cette décision injustifiée du C.A. du Centre jeunesse, nous poursuivrons nos interventions pour assurer le bassin de services offerts aux jeunes et à leurs familles. Nous continuons de revendiquer un budget pour combler le manque à gagner que vit actuellement le Centre jeunesse. Nous avons bon espoir de pouvoir trouver une solution qui ne limitera pas les services aux jeunes », de conclure Gaston Langevin, vice-président régional de la FSSS-CSN.
     
    Les deux représentants syndicaux, Nancy Poulin et Gaston Langevin, se questionnent à savoir si c’est l’argent ou les enfants qui sont au cœur des préoccupations des dirigeants du Centre jeunesse ?
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :